Manifestation contre le FN


A l'appel de nos camarades Marseillais/es, nous nous sommes rendu/es à la contre manifestation face au FN qui devait avoir lieu le Samedi 05 Novembre 2016 devant la préfecture du 6 ème.

 

Arrivé/es en groupe vers 10h45, on se rends vite compte que la pref est encerclée par des cordons de CRS, alors on attends un peu, au coin d'une rue puis on se décide à rejoindre les camarades déjà présent/es.

 

Le groupe qui nous accompagne est motivé, on espère que ça va un peu bouger cette fois. Sur notre chemin on croise un Raelien qui prends quelques gifles et qui se fait dégager avec son pote. Même si on est pas venu/es pour ça, croiser des pédophiles faire leur promo dans la rue, on peut pas laisser passer.

 

 

 

 

Beaucoup de monde est déjà arrivé, le temps de se couvrir, de déployer notre banderole et nous voilà en place, en tête du rassemblement. Devant nous, ça regarde méchant, ça se chauffe, et on sait que notre banderole ne leur plaît pas et pour cause, une petite bagnole de flics qui crame et un ACAB pile devant la gueule, ça fait surement pas plaisir.

 

On en remarque un en particulier, avec son petit écusson de la france, qui prends un malin plaisir à provoquer, à regarder de travers et à faire le mariole planqué derrière son bouclier.. Pauvre petit flic, qui surement le soir passe son temps à chialer sur Facebook sur son sort de CRS.

 

 

En face, la manif du FN est pire que faiblarde.. Des personnes âgées en grande majorité, qui se demandent ce qui se passe en face, et nous, on esquisse quelques sourires en se disant qu'une canicule de plus et on sera débarrassé d'eux.

 

Leur service d'ordre, en ligne, nous regarde dépité et essai de temps en temps de chanter quelques slogans patriotiques, rapidement couverts par les cris de la horde d'énervé/es que nous sommes.

 

Ravier, tente de s'exprimer, encore et encore, mais nos slogans sont toujours plus forts! Quand à son public, il est tourné vers nous, afin d'esquiver les projectiles qui volent en leur direction. L'un d'eux, du service d'ordre en recevra un en pleine tête.. Joli lancé qu'il n'est pas prêt d'oublier.

Cliquez pour accéder à la vidéo
Cliquez pour accéder à la vidéo
Rue Saint Férreol / Photo Cyril Castell
Rue Saint Férreol / Photo Cyril Castell

Quand le discours du frontiste prends fin, on se dit qu'on ne va pas les regarder partir, on leur donnera pas cette satisfaction... D'habitude, c'est à ce moment que les manifs prennent fin mais là il se passe un truc, tout le monde est connecté, tout le monde est déter' et c'est là que l’invraisemblable se produit.

 

Tou/tes en rythme, groupé/es, on fait marche arrière et on reprends le terrain. Les chants sont forts et nous filent des frissons! Les torches enfument les rues qui rapidement se bondent de monde! C'est sûrement la première fois qu'on vit un truc aussi intense en manif à Marseille. Les passant/es applaudissent! Certaines boutiques de commerçant/es nous sont ouvertes, au cas où il faudrait s'y réfugier.

 

Tout le monde est à bloc et ça commence à faire un certain effet sur les multinationales qui se trouvent autour. Un Mc Do est complètement dépouillé de sa devanture, des distributeurs de banque sont brisés, tagués, d'autres sont arrosés de peinture! "Anti! Anti! Anticapitalistes!!" résonne dans la rue!

Cliquez pour accéder à la vidéo
Cliquez pour accéder à la vidéo

Les flics commencent surement à se rendre compte qu'ils ont complètement perdu le contrôle de la manif, et ça, vu leur nombre c'est quand même bien la honte! C'est surement pour cette raison qu'on voit débouler plusieurs camions de CRS pour nous empêcher de passer. Non content de se faire barrer la route, des projectiles volent en leur direction et la tête du cortège charge les camions!

 

 

Affolés et surement pas préparés à voir une bande de vénères leur rentrer dedans, un des camion freine, celui qui arrive derrière sous la pression de la charge des manifestant/es, accélère et ça se shoote! Carambolage de CRS! Encore mieux qu'un Gif animé! les airbags sortis sur leur armure les empêchent de se libérer et nous, on casse des barres! c'est surréaliste! Quatre d’entre eux seront légèrement blessé suite à cet accident.

 

 

Ils mettent quelques minutes avant de comprendre ce qui se passe mais on sait que leur riposte va faire très mal! Plusieurs grenades sont lancées dans notre direction. Tout le monde galope et s'éparpille, et plusieurs BACeux arrivent en force, un peu largué sur ce qui vient de se passer, ils mettent un petit moment avant de piger, heureusement pour nous parce que ceux là, ils veulent notre peau!

 

Ça cavale dans les rues, ça balance des grenades de désencerclement, des camarades sont touché/es à la jambe, au bras mais qu'importe on continue d'avancer! Quand sur notre chemin un groupe se met à renverser un énorme container de verre, c'est festival!! La riposte est immédiate et les bouteilles volent! Un de leur gars  en ramasse une en pleine tête, déséquilibré il arrête sa course et se fait ramasser à la petite cuillère par ses collègues. Trois en moins! 

Mais pas les pires car des acharnés coursent tout le monde pendant plus de 10 minutes sans jamais s'arrêter et sont à deux foulées de les avoir mais heureusement que l'entraînement ça paye!

 

Les groupes se divisent, certains passent par le métro, d'autres rejoignent le cours ju' mais ça, et c'est quand même la meilleure, aucun/e manifestant/es ne se fait serrer! Les seul/es blessé/es sont des flics! et les seuls dégâts matériels sont de leur côté!

 

On a même pas besoin de se demander pourquoi cette manif a été une réussite, ni pourquoi elle a été relayée par des 10aines de médias, pourquoi des photos et vidéos tournent depuis quelques jours! C'est une évidence qu'on défends depuis le début! Si on veut que nos luttes prennent de l’ampleur il faut se bouger! Il faut déstabiliser et montrer notre détermination!

 

Fini les promenades dominicales drapeaux au vent, fini la vieille sono qui balance des musiques pourries! On veut de l'action, pour que les choses changent! On ne se laissera plus faire!

 

A celles et ceux qui jouent les petit/es keufs dans les manifs, en tentant de faire des leçons de morale, en mettant à mal les initiatives, ou en tentant de casser tout mouvement de révolte, restez donc chez vous!

 

Nous ne sommes pas contre le pacifisme, et nous pensons que tout le monde à sa place pour manifester comme il/elle le désire, mais nous ne pouvons plus tolérer celles et ceux qui nous empêchent d'agir. C'est la responsabilité de chacun/e de faire en sorte que ces flics déguisé/es en manifestant/es soient dégagées comme il se doit.

 

Big up aux camarades Marseillais/es! Vous nous avez mis la fièvre!

Autres articles :

 

Jeunes 13 NRV

 

Les Inrocks

 

Mars Info Autonomes